top of page

6 tours de magie ratés, qui ont tourné à la catastrophe

Dernière mise à jour : 14 févr.

Le magicien est un créateur d'illusions qui doit donner l'impression de dépasser l'impossible. Pour y parvenir, il doit sans cesse repousser les limites du réel pour tromper les sens et la rationalité de son public. Cette quête peut le conduire à jouer avec l'inéluctable finalité de l’humanité : la mort.


On peut facilement se douter qu’entre un magicien Close-up, spécialisé dans la magie de proximité, et un escapologue, maître de l’évasion, les risques ne sont pas vraiment les mêmes. Dans les deux cas, la discipline demande rigueur et passion, pour répéter inlassablement les mêmes mouvements de manière fluide et invisible. Mais dans le second, la conséquence d’un échec dépasse largement le fameux « bide ».


C’est ce que nous allons voir à travers quelques tragiques exemples de tours de magie ratés :

Le magicien William Robinson, fusillé sur scène


Ce numéro est un incontournable. On le retrouve à la naissance de la magie moderne avec Robert-Houdin, qui lui-même à l’époque avait frôlé l’accident mortel.


Depuis, nombre de magiciens ont revisité ce numéro, malgré les risques, pour obtenir un résultat dangereusement proche de la réalité. Les derniers en date furent les fameux Penn et Teller à Las Vegas.

Malheureusement pour certains, l’expérience se traduit par la mort sur scène.

Tel fut le cas pour l’américain William Robinson, plus connu sous le nom Chung Ling Soo. En 1918, devant une foule captivée, il réalise ce fameux numéro où son assistant devait lui tirer dessus au pistolet (bien sûr modifié). Cependant, à cause d’un mauvais entretien de l’arme, la balle qui n’était pas censée partir, le toucha en pleine poitrine. Le coup fut mortel et l’emporta le lendemain.

L’illusionniste Roy attaqué par un Tigre

magiciens  Siegfried et Roy

Figure iconique de la grande illusion, le duo Siegfried et Roy a émerveillé des générations de spectateurs à travers des shows de grande envergure. A la fois magiciens et dompteurs, ils mettaient en scène des fauves avec des numéros uniques !


Le 3 octobre 2003, le duo est en représentation au « Mirage », l’un des premiers grands complexes hôteliers de Las Vegas Pendant le spectacle, un jeune tigre de 7 ans, s’attaque violemment à Roy pour le traîner jusqu’aux coulisses. Très gravement blessé et ayant perdu beaucoup de sang, il est conduit en urgence à l'hôpital. Heureusement, après une lourde opération, il s’en sortira vivant avec une très longue et douloureuse rééducation. Quant au tigre, aucun mal ne lui sera fait, à la demande explicite de Roy.


En plus des conséquences humaines, les pertes financières furent désastreuses pour le Mirage qui enregistra une perte de plus de 45 millions de dollars. Le show était la vitrine de l’hôtel et lui servait d’identité.

Jeff Rayburn Hopperet et Chanchal Lahiri, les magiciens noyés

magicien qui se noie

Le destin tragique de magiciens qui se sont noyés lors de leurs numéros risque de hanter l'histoire de la magie pour toujours.


En 1984, à seulement 23 ans, Jeff Rayburn Hopper est devenu tristement célèbre pour un numéro audacieux qui a malheureusement mal tourné. Ce jour-là, alors qu'il répétait son acte périlleux, il fut menotté et enchaîné avant d'être jeté dans le lac de Winona. Une évasion apparemment impossible, mais il a réussi à se libérer de ses liens, laissant le public en suspens. Cependant, le destin en a décidé autrement, car il s'est noyé avant d'atteindre la rive, malgré les efforts de son assistant pour le secourir.


Ce triste événement n'a pas dissuadé d'autres magiciens intrépides. Plus récemment, en 2019, le magicien indien Chanchal Lahiri a tenté de recréer un numéro similaire. Les bras et les jambes solidement liés par des cordes et des chaînes, il a été jeté dans la rivière Hooghly à Kolkata. Quinze minutes plus tard, son équipe, inquiète de ne pas le voir refaire surface, a donné l'alerte. Son corps a été retrouvé cinq heures plus tard par les autorités.


Selon le Times of India, Lahiri aurait commis "plusieurs erreurs", notamment en sous-estimant le courant et en portant des vêtements qui entravaient sa capacité à nager. Ces tragédies mettent en lumière les risques mortels que les magiciens prennent pour émerveiller leur public, rappelant que même les illusions les plus élaborées peuvent parfois tourner au drame.


Ces magiciens morts noyés ont d’ailleurs inspiré le film "Insaisissable", où l'histoire de Jeff Hayburn est racontée au grand public de manière romancée.


Le Prestigitateur Burrus : Enterré vivant

illusionniste enterré vivant

C’est en 1990, que Burrus rejoint la liste des magiciens emportés par l’ambition. Le soir d'Halloween, il lance un défi ultime à la Mort en se faisant enterrer vivant. Enfermé dans un cercueil, il est placé dans un trou de deux mètres de profondeur. Ses assistants le recouvrent d’un tas de terre et d’une couche de ciment humide d'un mètre de profondeur, dont le poids total a été estimé à 9 tonnes.


Le cercueil ne put supporter cette charge et s'écrasa, emportant Burrus avec lui. Son équipe ne put le secourir à temps et son corps fut remonté à surface devant une foule de 150 personnes, traumatisée par la scène.


L'Histoire est tristement ironique, car Burrus se présentait comme le digne héritier d’Harry Houdini... Même si son talent était très loin d’égaler celui de son mentor, il aura le « privilège » de mourir le même jour que lui, soit un 31 Octobre, 64 ans plus tard.

Telewizja Polska plante une animatrice


Se mettre en danger est une chose, mais mettre en danger un spectateur en est une autre.

C’est pourtant ce qu’à fait le magicien polonais Telewizja Polska, qui arrive à remporter le combo gagnant en blessant une animatrice, en direct à la télé.


Cela a lieu au cours de la célèbre routine du clou. Elle consiste à présenter trois sacs en papier bruns vides, à côté d'un autre contenant un gros clou. Après les avoir mélangés, le spectateur doit en écraser un rapidement en espérant ne pas tomber sur le mauvais…ce qui évidemment n’est pas arrivé ici. La présentatrice se plante l’énorme clou dans la main dans un florilège de jurons et de cris.

Surprise totale du magicien, qui ne s'attendait pas à cette situation. Il comprend alors que son tour de magie a magnifiquement raté et lui arrache le clou de la main en disant "Oh p..., pardon", avant de rendre l'antenne dans la confusion.


Heureusement, rien de trop grave, après un passage à l'hôpital, elle repart avec un gros pansement mais sans séquelles à long terme.



Conclusion : Quand l'illusion devient Tragédie


En résumé, le monde des magiciens célèbres n'est pas seulement fait d'illusions et d'applaudissements. Derrière ces prestations extraordinaires se cachent parfois des histoires tragiques, où des accidents tragiques se produisent. Les exemples poignants de magiciens célèbres morts, du tragique accident de Chung Ling Soo mort noyé à l'illusionniste Burrus qui a payé le prix ultime de son ambition, nous rappellent que la magie peut être une entreprise audacieuse, où le moindre écart peut avoir des conséquences graves. Ces récits poignants montrent que, même dans le monde de l'illusion, il y a des limites à ne pas franchir, et que la sécurité et la préparation sont essentielles pour minimiser les risques. La magie peut être dangereuse, mais c'est aussi ce qui la rend si captivante et mémorable, car elle nous rappelle que, parfois, l'illusion peut devenir une épreuve de la vie et de la mort.





Comments


bottom of page